3.2.09

Pas content le rital !

C’est le quotidien régional “ La Provence” qui le révèle sur son site internet. Le fameux MUCEM, ( MUsée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée ) relancé dernièrement par Nicolas Sarkozy ferait l’objet de recours gracieux, déposés par deux associations, demandant l’annulation pur et simple du permis de construire. Expression d’une démocratie populaire le recours des associations de riverains participe généralement, en France, à une culture du “contre”, mais témoigne aussi d’une fracture de la compréhension et du vécu de la ville en général. Curieusement le quotidien donne la parole à l’architecte, mais pas aux associations, ce qui en soi est assez parlant. Il n’en fallait pas moins pour que le bouillonnant architecte du chef d’oeuvre, Rudy Ricciotti monte sur ses grands chevaux. Cité par “La Provence” cela donne : “ "S'attaquer à la culture, ça ne se fait pas,” et ajoute pour exemple “ Je réalise à Paris l'agrandissement du Louvre dans un secteur hyperprotégé et je n'ai eu aucun recours! Lorsque j'ai gagné le concours du Louvre à Lens, on a préféré une architecte japonaise. Mes amis m'ont dit "attaque, fais annuler la décision". Je ne l'ai pas fait parce qu'il s'agissait de culture." Pour ce qui est du Louvre, il faudrait préciser que Rudy Ricciotti, avec Mario Bellini, ont en charge l’aménagement d’espaces muséaux ( pour les collections des arts de l’Islam,) autour d’une cour fermée, ( la cour Visconti,) isolée d’au moins quatre cents mètres du moindre riverain ( à part la victoire de Samothrace, mais on ne lui connaît pas un caractère belliqueux à cette glorieuse, même si les bras lui en seraient tombés ! )
article tiré de http://www.archicool.com/cgi-bin/presse/pg-newspro.cgi?id_news=5213

7 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est vraiment dommage que les riverains, les maires etc...soient toujours contre.



architecte marseille

Anonyme a dit…

architecte marseille

M a dit…

Ce qui est navrant c'est votre article, demandez vous plutôt si c'est normal qu'une association de quelques couillons pénalise une ville de plus de 800000 habitants.
Ce projet, au delà de la culture, parle de l'ouverture de Marseille, de la régénération urbaine de cette ville qui avec des gens comme vous a bien du mal à sortir la tête de l'eau, moi je rêve plus pour ma ville, le Mucem porte en lui cette volonté de changement.

Anonyme a dit…

ce monsieur auréolé par vos soins se vente d'avoir de jeunes architectes payés moins de 50 euros la journée mais c'est un autre sujet bien sure...

M a dit…

LES ON DIT........ encore plus niais vous avez ?

Anonyme a dit…

Allez Rudy, on t'aime et tous ensemble on se battra pour le Mucem!

Anonyme a dit…

les gens ils sont méchants et des fois même ils sentent mauvais. holala pauvre rudy